Ruger mark 4
Armes de poing

TEST – Le Ruger Mark 4

Sorti en France en 2017, le Mark 4 constitue une véritable innovation parmi les pistolets Ruger. Il est tiré d’un design datant de 1949 (inspiré du Nambu type 14 japonais) et a subi de nombreuses modifications avant d’arriver à sa forme actuelle, qui est de loin la plus aboutie.

nambu type 14
Nambu type 14

Un démontage long et fastidieux constituait le problème principal des pistolets Mark : résolu par le bouton « takedown » qui est la caractéristique la plus importante du Mark 4. Il suffit simplement de presser le bouton à l’arrière de l’arme, de basculer le canon vers l’avant et de retirer la culasse. Un jeu d’enfant ! De plus, l’indicateur de chambre du modèle précédent a été retiré car il nuisait à la fiabilité.

Ruger mark 4 démonté
Le Ruger mark 4 démonté

Un automatique parfait pour la compétition !

D’un premier abord, le Mark 4 m’a surpris par son poids élevé (1,2 Kg chargé !), grâce à son canon lourd « bull barrel » et à sa constitution tout en acier. Le pistolet est bien équilibré ce qui lui offre une grande stabilité lors du tir. Les organes de visée sont excellents pour du tir sur cible : une hausse micrométrique et un simple guidon noir. Je trouve ça sobre et efficace, n’étant moi-même pas un adepte des organes en fibre optique. Sinon, le Mark 4 dispose d’un boîtier percé pour l’installation un rail picatinny, afin d’y monter un point rouge ou une lunette.

 

Ruger Mark 4 en main
On retrouve le design élégant et épuré du Ruger. La sécurité manuelle est ambidextre

 

Il s’agit d’une arme parfaite pour « faire du point » : Le Ruger Mark 4 est d’une fiabilité à toute épreuve ! J’ai dû tirer des milliers de balles, de qualité différentes (de la Sellier Bellot à la RWS en passant par la CCI) et je n’ai eu qu’environ 5 incidents de tir mineurs. La détente est un peu lourde mais le départ est très net et régulier; le reset est plutôt court donc il est possible d’enchaîner les tirs rapidement (super pour du plinking !). Cependant le plastique de la queue de détente fait un peu bas de gamme. Enfin, la précision est surprenante ! J’arrive à tenir le 8 d’une C50 à 25 mètres sans problème avec des munitions bon marché.

 

Ruger mark 4 sur Cible
Un résultat tout à fait convenable pour un apprenti tireur ! (deux mains à 25 mètres)

Une plateforme éclectique

Le Mark 4 se décline en plusieurs variantes : bronzé, inox, canon fileté, modèle target/hunter, etc… Il y en a pour tous les goûts ! Mais les tireurs les plus exigeants pourront customiser leur Ruger à l’infini grâce aux nombreuses pièces disponibles sur le marché (notamment chez Brownells, Volquartsen ou encore TBA suppressors avec leur canon silencieux intégral « Sicario« ). Vous pourrez le trouver chez votre armurier favori à un prix entre 750€ et 1200€ selon les modèles.

Ruger mark 4 sicario
Un Ruger Mark 4 et son silencieux intégral Sicario